État des résistances dans le Sud : Amérique latine

État des résistances dans le Sud : Amérique latine
Ajouter au panier s'abonner
  • 13,00 EUR (Frais de port compris)

Présentation

Toujours rebelle, l’Amérique latine ? L’analyse pays par pays donne les clés pour répondre. Pour comprendre aussi, avec distance critique, les ressorts de la contestation, les logiques des mobilisations, le renouvellement des revendications. Les formes oscillent entre singularités nationales et tendances continentales.
La couleur des pouvoirs – conservateurs ou progressistes – et l’orientation des politiques – libérales ou souverainistes – surdéterminent le ton des mouvements sociaux. Face à la poussée « extractiviste » qui a boosté les économies nationales, de droite comme de gauche, en période d’enchérissement des matières premières, la protestation ne s’est pas unifiée. Elle s’est manifestée tantôt pour la redistribution des gains, contre la pauvreté et les écarts sociaux ; tantôt pour le buen vivir et le respect de l’environnement, contre l’accaparement des territoires et des ressources. L’enjeu s’impose comme le principal facteur de division des « gauches sociales » latino-américaines, sur fond de crise du « socialisme du 21e siècle » et de retour des oligarchies à la tête de plusieurs États.
Luttes contre l’ordre établi, mises en cause syndicales du néolibéralisme, voire du capitalisme, résistances indigènes au saccage des forêts, expressions citoyennes antiracistes, alternatives pratiques au modèle de développement dominant, affirmations féministes, dynamiques sociales et politiques émancipatrices, actions en faveur de la démocratisation des institutions et des sociétés… l’agitation rebelle n’a pas fini de hanter le continent des inégalités extrêmes.

TitreÉtat des résistances dans le Sud : Amérique latine
La collection Alternatives Sud - État des résistances dans le Sud
Volumevol. XXIV – 2017, n°4
Date12/2017
Coord. / Auteur Bernard Duterme
Format135x215
Pages185
ISBN9782849506400
Mots-clés Amérique latine & Caraïbes

Contenu

Amérique latine : des pouvoirs et des luttes
  • Bernard Duterme
Argentine : quatre axes de lutte face au libre-échange
  • Maristella Svampa
Bolivie : Vivir Bien, « évisme » et division des mouvements sociaux
  • Roxana Liendo
Brésil : défis des mouvements sociaux populaires dans l’après-coup d’État
  • Cristiane Tonezer, Marcelo Kunrath Silva
Chili : société civile en mouvement face au modèle néolibéral
  • Cristián Parker G
Colombie : accords de paix et nouveau cycle de luttes sociales
  • Mauricio Archila
Équateur : ascension des luttes anti-corréistes, absence de débouché politique
  • Franklin Ramírez Gallegos
Paraguay : mouvements sociaux fragmentés, porteurs de visions communes
  • Marielle Palau
Pérou : reflux des grèves syndicales, essor des protestations autonomes
  • Moisés Arce
Uruguay : luttes sociales, fragmentations et crise progressiste
  • Diego Castro, María Noel Sosa, Mariana Menéndez
Venezuela : essor, force et dévoiement des organisations populaires bolivariennes
  • Edgardo Lander , Santiago Arconada Rodríguez
Costa Rica : limites d’un mouvement social renouvelé et diversifié
  • Sindy Mora Solano
Cuba : nouveaux imaginaires de la société civile
  • María Isabel Alfonso
El Salvador : des luttes révolutionnaires hier, socio-environnementales (...)
  • Rudis Yilmar Flores Hernández
Guatemala : contradictions systémiques et nouveau cycle de lutte populaire
  • Simona Violetta Yagenova
Haïti : la question de l’État toujours au centre des luttes
  • Colette Lespinasse
Honduras : mouvements dynamiques, enjeux vitaux, contexte désastreux
  • Karen Bähr Caballero
Mexique : « éclats d’antagonisme » et rapports de force
  • Massimo Modonesi
Nicaragua : des mouvements sociaux contre le système ou contre le FSLN (...)
  • José Luis Rocha
Panama : mouvements sociaux à la peine face à l’hégémonie néolibérale
  • Marco A. Gandásegui fils
République dominicaine : convergence des forces sociales au sein de la « marche verte (...)
  • Domingo Matías