Etat des résistances dans le Sud - Monde arabe

Etat des résistances dans le Sud - Monde arabe
Ajouter au panier s'abonner
  • 13,00 EUR (Frais de port compris)

Présentation

Deux clichés sont d’emblée discutés par cet Etat des résistances dans le monde arabe. D’abord, celui du « vide d’acteurs » civils et sociaux qui caractériserait les sociétés non démocratiques. L’autoritarisme, le militarisme ou les tiraillements des Etats de la région auraient pour corollaire mécanique la confiscation rédhibitoire de tout espace autonome de mobilisation citoyenne et de contestation sociale. Ensuite, second lieu commun mis en perspective, l’épuisement de l’essentiel des formes protestataires dans la figure simplifiée et réifiée des « fous de Dieu », figure qui fige et surdimensionne la rhétorique religieuse. Les contradictions supposées intrinsèques entre mouvements islamistes et dynamiques de modernisation sociale et politique sont fixées a priori.
Or, les réalités des résistances à l’ordre établi et aux inégalités sociales dans le monde arabe apparaissent, à un deuxième niveau de lecture, à la fois plus denses et plus complexes. L’échec des politiques de développement mimétique, l’essoufflement des moteurs idéologiques – socialisme, nationalisme, panarabisme – des Etats postcoloniaux et les crises laissées ouvertes par la libéralisation économique, la mondialisation et la géopolitique du pétrole ont nourri le mécontentement social et ouvert la voie à la (ré)émergence de sociétés civiles identitaires, nationalistes et démocratiques… Les réactions des pouvoirs contestés oscillent entre éradication, répression cachée, cooptation sélective, ouvertures en trompe-l’oeil et intégration neutralisante à la scène politique.

TitreEtat des résistances dans le Sud - Monde arabe
La collection Alternatives Sud - État des résistances dans le Sud
VolumeVol.XVI 2009/4
Date11/2009
Coord. / Auteur Bernard Duterme
EditionCETRI, Syllepse
Format135 x 215 mm
Pages230
ISBN978-2-84950-253-2
Mots-clés Moyen-Orient & Afrique du Nord Mouvements sociaux

Contenu

Contestation versus coercition dans le monde arabe
  • Bernard Duterme
Algérie : impuissance des mouvements populaires
  • Samir Larabi
Tunisie : des luttes renouvelées pour des droits inextinguibles
  • Karine Gantin
Libye : avancées sociales, régression politique, dissensions en perspective
  • Moncef Djaziri
Égypte : nouvelles dimensions des protestations sociales
  • Sarah Ben Néfissa
Palestine : un pays à réinventer
  • Pascal Fenaux
Liban : clivées et instrumentalisées, les résistances peinent à se développer
  • Marie-Noëlle Abi Yaghi
Jordanie : détérioration des relations entre islamistes et royalistes
  • Curtis R. Ryan
Syrie : entre contestation civile et politique
  • Salam Kawakibi
Irak : la renaissance ambiguë d’une « société civile »
  • Myriam Benraad
Pouvoirs et oppositions en Arabie saoudite : de la contestation armée à (...)
  • Pascal Ménoret
Yémen : précarité politique et sociale croissante
  • Laurent Bonnefoy
Koweït : paralysie institutionnelle, marchandage politique et lassitude (...)
  • Claire Beaugrand
Bahreïn : mise au pas de l’opposition légaliste, surenchère de la minorité (...)
  • Claire Beaugrand
Émirats arabes unis : une « société civile » mais pas de contre-pouvoirs
  • Brigitte Dumortier
La « rue arabe » au-delà de l’imaginaire occidental
  • Asef Bayat
Syndicalismes arabes au prisme de l’autoritarisme et du corporatisme
  • Eric Gobe
Rapports entre mouvements islamistes, nationalistes et de gauche au Moyen-Orient (...)
  • Nicolas Dot Pouillard
État, démocratie et société civile dans le monde arabe
  • Bichara Khader
Gouvernants et oppositions en Afrique du Nord
  • Jean-Noël Ferrié