Équateur : une « révolution citoyenne » contestée

Pour distinct qu’il soit du paradigme néolibéral, le projet de « révolution citoyenne » porté par le président Rafael Correa n’a pas su empêcher l’émergence d’une forte opposition sociale emmenée par le mouvement indigène. Le retour de l’État et l’élargissement des droits sociaux sont des acquis indiscutés, mais la centralisation des décisions et la poursuite du modèle « extractiviste » génèrent de violentes tensions au sein du camp progressiste.

Télécharger Équateur : une « révolution citoyenne » contestéePDF - 173.3 ko
État des résistances dans le Sud : Amérique latine

État des résistances dans le Sud : Amérique latine

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir