Équateur : ascension des luttes anti-corréistes, absence de débouché politique

La « révolution citoyenne » de Rafael Correa a déçu les mouvements sociaux équatoriens qui dénoncent un projet verticaliste et productiviste derrière la bannière de la participation et du buen vivir. La convergence des forces progressistes anti-corréistes a généré une polarisation extrême, dont ont profité la droite et ses priorités, mais ne s’est pas consolidée dans une offre politique clairement à gauche lors du scrutin présidentiel de 2017.

État des résistances dans le Sud : Amérique latine

État des résistances dans le Sud : Amérique latine

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir