Conférence

Élections et crise au Zimbabwe : les alternatives de la société civile

Juste Terre Bruxelles, le CETRI et Zimbabwe Watch vous invitent à :

Élections et crise au Zimbabwe : les alternatives de la société civile

Conférence publique : mardi 11 mars à 20h00 - 19 rue Plétinckx (CSC) à 1000 Bruxelles
(langues : français et anglais)

À l’heure où le président zimbabwéen, Robert Mugabe, organise sa réélection (le 29 mars), le pays s’enfonce de plus en plus dans la crise. Le chômage dépasse les 80%, les libertés sont bafouées, l’essence et les produits de base sont introuvables ou chers, l’espérance de vie est la plus basse au monde et l’inflation atteint 66.000%. Des représentants de la société civile zimbabwéenne effectuent une visite en Europe auprès des ONG, syndicats, parlementaires et institutions européennes afin de témoigner et de mettre en avant leurs revendications pour sortir de la crise : mise en place d’une nouvelle Constitution, sécurité alimentaire, abrogation des lois répressives, …

  • John Stewart, président de NOVASC (Nonviolent Action and Strategies for Social Change), vice-président du Zimbabwe NGO Human Rights Forum (qui regroupe 17 des plus importants groupes de Droits Humains au Zimbabwe), et membre du comité de coordination de Crisis in Zimbabwe Coalition (qui regroupe la majorité des organisations de la société civile).
  • Pius Ncube (à confirmer), Archevêque catholique de Bulawayo. L’un des critiques les plus virulents du régime, il est également engagé dans un travail social.
  • Mr. Takavafira Zhou, président du Progressive Teachers’ Union of Zimbabwe (PTUZ), le syndicat des enseignants (primaire et secondaire), qui est l’un des syndicats les plus actifs au Zimbabwe et un membre important de la coordination nationale des syndicats (ZCTU).
  • Ms. Maureen Kademaunga, en charge des programmes des droits de l’homme et de genre au sein du Zimbabwe National Student Union (ZINASU), le Syndicat national des étudiants zimbabwéens, qui, ces derniers mois, a été l’une des principales cibles de la répression du pouvoir.
  • Wilbert Mandinde (à confirmer), un des responsables du Media Institute for Southern Africa - Zimbabwe Chapter (Misa-Zimbabwe). Membre du Zimbabwe NGO Human Rights Forum, MISA est l’une des plus importantes organisations dans la région qui lutte pour la liberté d’expression.

Télécharger Télécharger l’invitationPDF - 179.9 ko

P.-S.

Contacts : CETRI - Centre tricontinental : duterme (at) cetri.be, Tél.f ixe : 32-(0)10/48.95.71.