Effets des changements climatiques dans les tropiques : le cas de l’Afrique

Le réchauffement global est déjà en cours. Ce sont les peuples les plus pauvres du monde qui en ressentent les effets, en particulier les peuples d’Afrique vulnérabilisés notamment par l’impact des politiques d’ajustement structurel. Les données de ces 40 dernières années pour l’Afrique montrent que le réchauffement climatique progresse sérieusement. Si les tendances se maintiennent, les modélisations prédisent que d’ici 2050, l’Afrique subsaharienne connaîtra un réchauffement de 0,5 à 2°C. Les conséquences en termes d’accès à l’eau, de sécurité alimentaire, de santé, etc. seront dramatiques. La réponse aux changements climatiques suppose une double stratégie de contrôle des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux conséquences des changements climatiques. Pour être menée à bien, la stratégie de l’adaptation, la plus importante pour l’Afrique, exige un développement des capacités scientifiques, technologiques et politiques qui repose notamment sur une prise de conscience et une mobilisation internes. La mise à disposition de moyens techniques et financiers par la communauté internationale devrait contribuer à faciliter ce processus d’adaptation.