Économie verte et développement durable après Rio+20

Le Sommet Rio+20 tenu en 2012 en a déçu plus d’un. Pourtant, il peut encore être couronné de succès, si les mesures de suivi prescrites se concrétisent. L’enlisement de la controverse sur l’« économie verte » et les déficiences dans l’application et le financement des décisions des sommets précédents hypothèquent toutefois son impact et mettent au jour les clivages entre grandes puissances et entre celles-ci et les pays en développement.

Télécharger Économie verte et développement durable après Rio+20PDF - 510.3 ko
« Économie verte » : marchandiser la planète pour la sauver ?

« Économie verte » : marchandiser la planète pour la sauver ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir