Deux lectures opposées de l’État « défaillant » en Amérique latine

En Amérique latine, les notions d’État « fragile », « défaillant » ou « failli », ainsi que la « guerre contre le terrorisme » ont aussi servi de justification politique et sécuritaire aux États-Unis et aux institutions financières internationales pour exercer leur pouvoir de tutelle et promouvoir la dérégulation des marchés. À contresens, plusieurs nouveaux gouvernements élus tentent de « réinventer l’État », en récupérant en souveraineté.

Télécharger Deux lectures opposées de l’État « défaillant » en Amérique latine PDF - 268.4 ko
(Re-)construire les États, nouvelle frontière de l'ingérence

(Re-)construire les États, nouvelle frontière de l’ingérence

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir