« Dépaysannisation » de la pêche philippine au service du marché mondial

Aux Philippines, les politiques de développement entraînent un épuisement des ressources halieutiques et écologiques, dont la responsabilité est imputée aux paysans-pêcheurs. Cette construction idéologique permet de légitimer une « dépaysannisation » de la pêche et la consolidation de mécanismes d’exploitation capitaliste orientés vers l’exportation. Résultat, les pêcheurs locaux, endettés et marginalisés, sont frappés par la malnutrition.

Entre terre et mer, quel avenir pour la pêche ?

Entre terre et mer, quel avenir pour la pêche ?

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir