Côte d’Ivoire : insurrection et contre-insurrection

La longueur de la sortie de crise ivoirienne (2002-2010) est le résultat de la stratégie politique du président Bagbo. Affaibli par son impuissance militaire et le refus français de le soutenir face aux rebelles, il a habilement su jouer du sentiment patriotique et de l’activisme du mouvement des « Jeunes patriotes » pour retarder, puis « africaniser », le règlement du conflit.

Télécharger Côte d’Ivoire : insurrection et contre-insurrectionPDF - 166.1 ko
Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir