Congo-Brazzaville : « insécurisation » comme mode de gouvernance

Si la guerre civile fut nécessaire à Sassou-Nguesso pour reprendre le pouvoir, l’« insécurisation » permanente lui assure son maintien. Elle est le mode de gouvernance qui garantit le statu quo politique au nom de « la paix ». Mais insécuriser la population exige d’abord de museler toute forme d’opposition. La domestication ou la répression des syndicats, de la presse et des organisations de défense des droits humains y participent directement.

Télécharger Congo-Brazzaville : « insécurisation » comme mode de gouvernancePDF - 157.7 ko
Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Etat des résistances dans le Sud - Afrique

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir