Chine : héritage de la réforme agraire et effets de l’agro-industrialisation

La modernisation de la Chine (industrialisation et urbanisation) s’est réalisée au travers de l’exploitation des ressources du secteur rural. Après des années de dépolitisation, les paysans, à l’instar de leurs homologues urbains, se retrouvent « désorganisés ». La protection des droits des paysans, tant comme villageois que travailleurs migrants, passe par le renforcement de leurs capacités d’auto-organisation. Mais l’État s’en méfie fortement.

Télécharger chine.pdfPDF - 158.9 ko
État des résistances dans le Sud<br /> Les mouvements paysans

État des résistances dans le Sud
Les mouvements paysans

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir