Chili : mouvement syndical, conflits sociaux et néolibéralisme

Les conquêtes des travailleurs chiliens ont durement été affectées sous Pinochet. Malgré la démocratisation, le syndicalisme n’a pas pu retrouver le rôle moteur qu’il avait joué autrefois, les gouvernements de la transition n’ayant pas montré de réelle volonté politique de modifier substantiellement la législation antisyndicale héritée de la dictature. On observe toutefois depuis peu une timide revitalisation et recrudescence des luttes sociales.

État des résistances dans le Sud. Luttes syndicales

État des résistances dans le Sud. Luttes syndicales

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir