Cambodge : des paysans forcés de quitter leurs terres

L’année électorale 2013 a marqué un tournant dans l’histoire du Cambodge. La surprise qu’a constituée la montée en force de l’opposition politique s’explique par la spoliation des terres subies par la majorité rurale de la population. L’accaparement des terres, les changements démographiques, l’accès à l’information et les manifestations massives sont au cœur des conflits actuels et dessinent un avenir incertain pour le pays.

Télécharger cambodge.pdfPDF - 138.4 ko
État des résistances dans le Sud<br /> Les mouvements paysans

État des résistances dans le Sud
Les mouvements paysans

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir