Bilan et perspectives du développement rural en Chine à l’aube du 21e siècle

Le problème rural de la Chine ne se réduit pas uniquement à une pénurie de terre. Il renvoie également aux modèles de société et de développement. La Chine s’est toujours caractérisée par un profond déséquilibre dans son ratio terre/population, soit une forte pression démographique sur des ressources limitées. Dans le passé, le problème a pu trouver une solution soit grâce à la conquête de nouvelles terres, soit grâce à un système original villageois, dissociant droits fonciers et droits d’exploitation, et garantissant une redistribution équitable des terres, soit encore grâce aux réformes agraires, aux fortunes économiques et humaines diverses, entreprises après la révolution de 1949. Ces dernières décennies, les processus d’industrialisation et d’urbanisation ont accentué les déséquilibres : polarisation villes-campagnes, forte pression sur les terres, exode rural massif, problèmes écologiques, etc. Les stratégies alternatives pourraient passer par la promotion d’un développement basée sur l’utilisation d’une main-d’œuvre importante ou par des transformations institutionnelles au sein des communautés rurales et un soutien à l’économie paysanne des petits producteurs.

Le « miracle » chinois vu de l'intérieur

Le « miracle » chinois vu de l’intérieur

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir