Aux limites de l’interdépendance

Le paradigme de l’interdépendance s’impose comme nouvelle grille de lecture du monde au sein de la coopération non-gouvernementale belge, reléguant l’ancienne division « Nord-Sud ». Sous des dehors actuel et élaboré, il prête le flanc à plusieurs critiques. En survalorisant les connexions et points communs entre régions du monde, il euphémise les rapports de domination entre collectivités politiques et gomme les spécificités locales au sein desquelles s’expriment les « risques globaux ».

Télécharger Aux limites de l’interdépendancePDF - 176 ko

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du CETRI.

Lire aussi ...

Le Burundi aux tripes
Le Burundi aux tripes
Jean-François Bastin 24-11-16
Obsolète, le clivage Nord-Sud ? Interventions lors de la journée tricontinentale
Obsolète, le clivage Nord-Sud ? Interventions lors de la journée tricontinentale
Arnaud Zacharie, Bernard Duterme, Christophe Ventura, François Houtart, François Polet, Guy Bajoit, Maristella Svampa, Shalmali Guttal, Zahra Ali 18-11-16
Le labyrinthe colombien
Le labyrinthe colombien
Frédéric Thomas 17-11-16