Autonomies multiculturelles en Amérique latine et ailleurs

Autonomies multiculturelles en Amérique latine et ailleurs
Cette publication n'est pas en vente sur ce site

Présentation

A quelles conditions politiques, culturelles, économiques et sociales le développement de processus d’autonomie en Amérique latine s’inscrit-il dans un projet de société démocratique, multiculturelle et durable ? Portées par les mouvements indigènes face aux Etats et aux acteurs dominants de la mondialisation néolibérale, ces autonomies - en tant que revendications, situations de fait ou réalités légalisées - pourraient contenir, dans toute leur pluralité, une valeur de référence pour d’autres contextes. Fruit d’une recherche de terrain menée de concert par une quinzaine de centres d’études latino-américains et européens dans six pays d’Amérique latine - Mexique, Nicaragua, Panama, Brésil, Equateur, Bolivie - et deux régions d’Espagne et du Caucase - Catalogne et Tchétchénie -, cet ouvrage part du c¿ur des réalités locales et des perceptions des acteurs concernés, pour monter en généralité et interroger les conditions d’une réconciliation des principes d’égalité et de diversité au sein des Etats nationaux et de l’économie mondialisée. Le triple enjeu du développement durable, du multiculturalisme et de la souveraineté est au coeur de la démarche.

Sous la direction de Leo Gabriel, anthropologue, coordinateur général de Latautonomy, directeur de l’Institut Ludwig Boltzmann de recherche pour l’Amérique latine, Vienne.

TitreAutonomies multiculturelles en Amérique latine et ailleurs
Date11/2006
Coord. / Auteur François Houtart, Leo Gabriel
Voir en ligne editions-harmattan.fr
Mots-clés Amérique latine & Caraïbes Indigènes

Télécharger

Télécharger Autonomies multiculturelles en Amérique latine et ailleurs

Sommaire du livre

PDF - 11.7 ko
Télécharger Autonomies multiculturelles en Amérique latine et ailleurs

Présentation et enjeux d’une recherche ambitieuse. Préface par Léo Gabriel

PDF - 123.8 ko
Télécharger Autonomies multiculturelles et mondialisation

Postface par François Houtart

PDF - 57.2 ko