Angola : un activisme – de réforme ou de confrontation – distant du peuple

Face à un régime qui exerce un contrôle serré sur l’appareil d’État angolais et ses ressources, y assoit son hégémonie et cadenasse l’espace civil et politique, une double vague de contestation a vu émerger ces vingt-cinq dernières années des militantismes réformistes, « confrontationnistes » ou révolutionnaires. Leur principale faiblesse commune réside sans doute dans le fossé social et culturel qui les sépare des couches populaires.

État des résistances dans le Sud - Afrique

État des résistances dans le Sud - Afrique

Cet article a été publié dans notre publication trimestrielle Alternatives Sud

Voir